LES AUTELS DE PRIÈRE (1ere partie)

                        L’autel est le lieu choisi par l’homme pour prier son dieu en invoquant son nom et en lui présentant des offrandes et des sacrifices. C’est la manifestation de la volonté de l’homme qui exprime sa quête de dieu, un être supérieur à qui il peut adresser ses requêtes  pour être secouru dans  des situations difficiles.

049

L’autel reste un lieu de communion, d’alliance, de secours,  de jugement.  La vie du peuple  d’Israël était  orchestrée par des rencontres solennelles autour de l’autel du Dieu  d’Israël. De la même façon, les animistes , les magiciens, les occultistes, tous recourent à leurs autels pour le règlement de leurs problèmes.

En Eden, Dieu rencontrait  Adam et Eve dans le jardin ; ce jardin était une terre sainte, un autel  de Dieu avec  sa création. Après la chute, l’homme, chassé du jardin,  était privé de la présence de Dieu et a commencé à bâtir des autels pour  rechercher sa présence et l’inviter à se manifester.  Cette quête  se faisait  avec  des offrandes et toutes sortes de sacrifices. Caïn a offert les produits de son champ, Abel  les premiers nés de son troupeau. Noé inaugure la nouvelle terre  en bâtissant un autel à l’Eternel  sur lequel il  offre  en holocauste des animaux et des oiseaux purs au Dieu qui l’a sauvé. (Genèse 8 :20).

Abraham, le père des croyants, a bâti  des autels en divers lieux de la terre promise. Nous pouvons citer  l’autel  de Luz  dans le pays des Cananéens (Genèse 12 :7) un autre entre Bethel et Aï  puis  un autre autel sur lequel  il est revenu  deux fois pour adorer. Après une vision, durant laquelle Dieu lui a parlé de sa descendance, Abraham a  bâti l’autel de l’alliance, pour sceller les promesses de Dieu (Genèse 15 :10).

 Longtemps après la mort d’Abraham, l’autel de Luz va se manifester en songe à son petit fils  Jacob, alors qu’il passait la nuit  sur place :

« Jacob parti de  Béer-Schéba, et s’en alla à Charan. Il arriva dans un lieu où il passa la nuit ; car le soleil était couché.  Il y prit une pierre, dont il fit son chevet et il se coucha dans ce lieu-là. Il eut un songe. Et voici, une échelle était appuyée sur la terre et son sommet touchait au ciel. Et voici, les anges de Dieu montaient et descendaient par cette échelle ; Et voici, l’Eternel se tenait au-dessus d’elle ; et  il dit : Je suis l’Eternel  le Dieu d’Abraham, ton père, et le Dieu d’Isaac. La terre sur laquelle tu es couché, je la donnerai à toi et à ta postérité. Ta postérité sera comme la poussière de la terre ; tu t’étendras   à l’occident et à l’orient, au septentrion et au midi ; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi et en ta postérité ; Voici, je suis avec toi, je te garderai partout où  tu iras, et je te ramènerai dans ce pays ; car je ne t’abandonnerai  point, que je n’aie exécuté ce que je te dis (Genèse 28 : 10-15). »

Le plus grand des autels bâtis par Abraham est celui du Mont  Morijah, sur lequel Dieu lui a demandé de lui sacrifier son fils Isaac. C’est là que Dieu a testé l’obéissance de son serviteur et substitué  un bélier à la place de l’enfant qui était posé  sur l’autel (Genèse22).

Le plus grand autel satanique dressé par les hommes symbolise  l’homme qui veut être égal à Dieu; la tour de Babel, tour de la confusion.   Les hommes se sont mis ensemble pour réaliser un projet commun, atteindre les cieux par leurs  propres  moyens. Une façon de se passer de Dieu et de devenir  eux-mêmes maîtres de leur destin (Genèse11-9). De la même façon que Dieu a mis fin  à ce projet, Il  matera  la révolte  des  rebelles  de la fin des  temps.

N’importe quel objet ou lieu consacré peut servir  d’autel : une pièce dans la maison, un siège, une place  donnée  dans un bureau, un objet, un coin de forêt , de rivière etc.  Nous devons comprendre que tous ces autels ne sont pas nécessairement bâtis pour le vrai Dieu ; il y a des autels idolâtres  qui sont pour Satan et ses démons.

Une fois consacré, le lieu choisi devient une propriété de l’entité qu’on y invoque. Cette zone demeure sous l’influence de cette déité  jusqu’à ce qu’elle soit désacralisée. C’est pourquoi  l’autel  de Luz, bâti par Abraham , le grand-père, reste actif après la mort du bâtisseur.  Jacob son petit –fils est visité par Dieu en ce lieu bien des années  après  la disparition d’Abraham . Il donnera à cet autel le nom de  Béthel qui veut dire  » la maison de Dieu ». Les anges  de Dieu ont continué à y exercer leur ministère auprès des hommes.  Jacob dira à son réveil: « Que ce lieu est redoutable ! C’est ici la maison de Dieu, c’est ici la porte des cieux !»Genèse28 :17

Nous avons une série de trois autels majeurs  qui forment un complexe sur le même site

  • Le Mont Morija  sur lequel Abraham a offert son fils.
  • l’aire de Ornan là où David  a sacrifié un holocauste à Dieu pour arrêter la plaie qui ravageait le peuple  après le recensement du peuple; une chose que Dieu ne lui a pas demandée (2 Samuel 24) .
  • Le temple de Salomon  érigé sur ce même  site et qui alimente de nos jours la haine entre Juifs et Musulmans,  une guerre  d’autels  entre ces deux communautés qui sont tous descendants d’Abraham par Isaac ou par Ismaël. Une guerre que l’Antéchrist  va récupérer  pour satisfaire son projet de domination  du  monde  dans le but de contrecarrer le dessein éternel de Dieu qui est d’ établir sur ce lieu le trône de son Fils Jésus –Christ  qui revient bientôt régner sur le monde.

Tous ces autels élevés  maintiennent  le témoignage de  Dieu et  démontrent  la volonté de Dieu de faire de ce lieu une parcelle qui lui appartienne. Durant sa vie d’errance, les quatre autels érigés par Abraham transformeront pour lui la terre promise en un  jardin d’Eden ; il y expérimentera en tout lieu la présence de Dieu.

La Croix de Jésus plantée à Golgotha est aussi  un autel puissant: c’est  Dieu lui-même qui offre son Fils pour le salut du monde.  Cette offrande vient satisfaire ce que le sacrifice d’Abraham ne pouvait pas accomplir : offrir le salut au Monde. Par la croix  de Jésus-Christ, la promesse s’est accomplie  sur le mont Sion, l’Eternel a pourvu pour le salut de son peuple et du Monde .

 Les différentes contestations  qui se livrent  sur ce site vont  certainement nous conduire à l’accomplissement de l’histoire du monde. Le décor final arrive bientôt. Christ revient  comme il l’a dit  et prendra place dans son Saint temple, lieu qu’Il a choisi pour régner et donner la paix au Monde  ainsi s’accomplira la prophétie d’Abdias 17: « Mais le salut sera sur la montagne de Sion, elle sera  sainte, et la maison de Jacob reprendra ses possessions ».

Les trafics qui s’opèrent à l’autel :

1-L’autel est un lieu de sacrifices et d’alliances :

C’est quand le sacrifice est posé sur l’autel  que le feu descend. Elie a déposé le sacrifice avant d’invoquer le feu de Dieu (1 Rois 18 :33-38).

2-L’autel est un lieu de rencontre avec Dieu :

Balaam est allé à la rencontre de Dieu et Dieu est venu devant lui  (Nombre 23).

3-L’autel est un lieu où l’on reçoit la révélation :

Balaam a reçu de Dieu, une parole de révélation sur Israël (Nombre23 : 7-10)

3-L’autel est un lieu où l’on cherche la protection :

Adonija, le fils du Roi David a couru  s’agripper à la corne de l’autel pour demander miséricorde  à ceux qui venaient pour le châtier car il a voulu usurper le trône de son père (1Rois1 :50).

5-L’autel est un lieu de jugement :

Les sentences de Dieu sont prononcées et exécutées ( Deut 17 :8-13)

6-L’autel est une base opérationnelle

C’est là que Dieu établit son programme d’action pour la famille, la nation, son peuple. Le livre de l’apocalypse 9 :13-16 montre comment Dieu déploie toute son autorité à partir de l’ Autel céleste. Cet autel collabore avec L’autel terrestre. Les anges recueillent les prières des croyants dans un encensoir, ces prières dégagent un parfum comme  l’encens. Quand la coupe est pleine, ils  y mêlent  les prières de Jésus  faites en notre faveur. Le feu de l’autel céleste  embrase le contenu de la coupe et le tout est déversé sur la terre  pour répondre à notre besoin.

Notre devoir consiste donc à remplir la coupe  de prière. C’est pour cette raison que  Jésus nous recommande de prier sans cesse sinon,  comment pourrons-nous remplir la coupe ?

Le chrétien est l’autel de Dieu :

           Dans l’ancienne dispensation, les choses saintes  étaient représentées par des objets physiques : le lieu saint, l’autel, les sacrifices, les vêtements du sacrificateur, l’huile d’onction, les ustensiles consacrés à  Dieu. Toutes ces choses étaient l’ombre des choses à venir Colossiens 2 :17). La réalité de tout cela est en  Christ : la sainteté spirituelle  et  éternelle de Jésus. C’est lui qui est le véritable et la vie éternelle.L’apôtre Pierre dit du chrétien ces paroles:

« Et vous-mêmes, comme des pierres  vivantes, édifiez-vous pour former une maison spirituelle, un saint sacerdoce, afin d’offrir des victimes spirituelles, agréables à Dieu par Jésus-Christ ». 1 Pierre 2 :5

Jésus –Christ est venu inaugurer pour nous une nouvelle dispensation, celle du Saint-Esprit. Le spirituel a supplanté le visible. Bien que dans nos lieux de culte on peut encore voir des autels comme la table  de la Cène ou le Prétoire, il est important de savoir que c’est le croyant lui-même qui incarne l’autel de Dieu et son sanctuaire (le lieu où Dieu habite) .  Jésus l’a annoncé à la Samaritaine  qui voulait avoir avec Jésus , une discussion  sur les lieux où il faut adorer Dieu. Jésus lui a fait comprendre que Dieu s’adore en Esprit et en Vérité : l’esprit  de l’homme  régénéré et la vérité qui est Christ et non pas un concept. L’esprit  régénéré  habité par Christ devient le lieu d’adoration de Dieu, l’autel de Dieu et le sanctuaire. Nous n’allons plus à la montagne pour chercher Dieu, Il habite en nous par son Esprit. Si je vais à la montagne, c’est  pour fuir le bruit de la cité qui peut me distraire et masquer la voix de Dieu.

Jésus reprend la même explication quand il parle à Nathanaël   concernant l’échelle que Jacob a vue en songe. Cette échelle qui se dresse entre le ciel et la terre, Jacob l’a  nommée  la porte du ciel. Jésus se présentera lui-même en disant qu’il est la porte des brebis.  Par lui nous sommes en relation avec le Père. Il est notre autel  et son sang est le sacrifice qui connecte au trône céleste. La Bible nous enseigne qu’il est le seul chemin que les hommes doivent emprunter pour aller au Ciel ; tout autre chemin que nous voulions pratiquer est une infraction à l’ordre de Dieu. Toute religion qui crée des voies de traverse, des raccourcis, en ajoutant ce qui n’est pas écrit, que Dieu n’a pas demandé, nous entraine avec elle dans l’erreur doctrinale, dans la négation de l’œuvre parfaite de Christ à la croix. C’est de l’idolâtrie.

Les intermédiaires que nous associons à Christ sont autant d’autels étrangers que nous bâtissons pour le père du mensonge. Notre véritable autel d’adoration, de sacrifice et de louange c’est Jésus .Le Seul qui étant parfaitement homme et parfaitement Dieu peut se tenir entre nous et le Père, pour intercéder en notre faveur. Etant toujours  vivant, Il peut se lever pour nous. IL est le seul parfum que Dieu agrée sur son autel céleste car il est pur et sans péché. Par la grâce de Dieu, il est venu habiter en nous pour nous donner la capacité  de jouir en tout moment de la présence de Dieu. Les choses sont redevenues  comme au commencement,dans le jardin d’Eden, le Père peut  me visiter à tout moment. C’est cette bonne nouvelle que Paul nous apporte dans sa révélation:

1Cor 6 :19 « ne savez vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, que vous ne vous appartenez  point à vous-mêmes ? »

Rom12 :1 « Je vous exhorte  donc , frères, par les compassions de Christ à offrir vos  corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte  raisonnable »

En offrant mon corps sur l’autel de Dieu, je fais de Dieu  le Seigneur de ma vie, de ma famille, de mon couple, de ma santé, de mes revenus, de mon appel, de mes relations, tout est à Lui. C’est une plate-forme où le Seigneur peut opérer librement et pleinement.

La fondation de l’autel  du Chrétien :

« quand les fondations sont ébranlées, le juste que fera-t-il ?  » ( Psaumes 11:3)

Chaque chrétien qui veut mener une vie chrétienne victorieuse et fructueuse doit veiller à sa fondation. Elle doit être juste et solide. Nous devons respecter les principes  divins : la repentance, la sainteté, l’humilité, la foi, la vérité. Plusieurs disent qu’ils ont prié et rien ne s’est produit ; Dieu n’est pas un menteur. Relisons ce que nous dit Jacques à ce propos : Jacques 4 : il parle de l’entrainement des passions qui  rendent notre communion avec Dieu  infructueuse. Ajoutons à cela  le syncrétisme  religieux qui mélange les coutumes, les rituels démoniaques et la parole de Dieu ! Il m’est arrivé de recevoir la confidence d’une chrétienne à qui un serviteur de Dieu a demandé de prier nue  pour crier à  Dieu son désespoir ! Adam et Eve se sont cachés de Dieu parce qu’ils étaient nus  alors même qu’ils avaient des feuilles de figuier pour se protéger ! J’estime que de tels rituels ne peuvent attirer que les démons. Notre Dieu n’est ni sourd ni aveugle. Nous n’allons pas imiter les prophètes de Baal qui se font des scarifications pour attirer l’attention de leur dieu.

La juste fondation de notre autel repose sur  la révélation des quatre  puissances  que Dieu a octroyées à ses enfants: la puissance de la croix, la puissance de la résurrection, la puissance de la parole, la puissance du nom de Jésus.

1-La puissance de la croix :

   Le chrétien repenti,  vient  à Dieu lavé, purifié, justifié  par le sang de Jésus. Ce n’est pas  lui que Dieu voit ni ses mérites,  mais  son Fils qui a pris la place du pécheur et l’a revêtu de sa justice. Il garde l’assurance que Dieu l’écoute et s’il l’écoute, Il l’exauce  selon sa promesse (Jean14:13-14).

2-La puissance de la résurrection :

Jésus était limité dans Sa chair. Une fois ressuscité, il a repris toute Sa divinité et partage Ses mérites avec ses enfants en les rendant « participants de la nature divine » par son Esprit qui vit en eux. (2 Pierre 1 :4).

Je suis assis dans les lieux célestes, cette position me donne l’autorité dans la dimension matérielle et dans la dimension spirituelle  (Ephésiens 2:6).

« Ce que je lie sur la terre est lié dans les cieux »Matt16 :19

Je peux marcher sur les serpents et les scorpions  et sur toute la puissance de l’ennemi( Luc10:19).

J’ai reçu les clés pour ouvrir et pour fermer.  J’ai le pouvoir de fermer toutes les mauvaises portes que l’ennemi  exploite dans ma vie ou dans la vie de mon prochain.

J’ai  la puissance d’opérer des miracles( Luc 16 :15-18; Marc 16:18-19)

Je suis équipé pour combattre contre les dominations, les autorités, les princes du monde des ténèbres et les esprits méchants dans les lieux célestes (Ephésiens6:10-18).

3-La  puissance de la parole :

La  parole a une puissance de vie et une puissance de mort. Elle est comme une épée à deux tranchants  pour juger  et séparer ; elle est comme un marteau qui brise le roc, comme un feu capable d’embraser. Ceci nous interpelle à en user avec sagesse: Veillons à nos déclarations, car nous pouvons causer bien des dégâts.

Ananias et sa femme ont perdu la vie à  la suite d’une parole de jugement prononcée contre eux  ( Actes 5 :-10). Votre parole peut bâtir ou ruiner, elle peut arracher ou planter. Nous devons savoir que notre combat  n’est pas contre les hommes mais  contre les esprits méchants qui viennent illégalement envahir la terre donnée aux hommes et les soumettre à leur oppression diabolique. Puisse le Seigneur user de sa grâce pour le salut de tous ces malheureux que l’ennemi  a enrôlés  au travers de ses mensonges !

4-La puissance du nom de Jésus :

Le nom de Jésus qui nous a été donné  ne dégage toute sa puissance que lorsqu’il est prononcé par des lèvres ayant le droit légal de l’utiliser; C’est à dire par des âmes qui croient en lui, pratiquent et vivent Sa parole.

Les démons savent reconnaître les imposteurs et s’opposent à eux. Nous devons veiller à sanctifier ce nom qui est efficace pour nous sortir de toutes les situations embarrassantes. Par lui, nous chassons les démons et nous ramenons les situations à l’obéissance de Christ. Il est au-dessus de tous  noms, de toutes les situations. C’est une véritable bombe dans le royaume des ténèbres quand il est prononcé par une bouche sanctifiée.

Dans la deuxième partie nous parlerons des autels démoniaques

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s